Vous êtes ici : Accueil > EDD dans l’Académie > Mise en lumière de projets académiques > Année scolaire 2015-2016 (cliquer) > Le "Jardin des couleurs"de Bernouville est récompensé au concours des écoles (...)
    Publié : 31 mars 2016

    - Le "Jardin des couleurs"de Bernouville est récompensé au concours des écoles fleuries.

    Prix d’honneur pour les écoles rurales au Concours National des jardins fleuris.

    Le concours des écoles fleuries est organisé par les délégués départementaux de l’Éducation nationale depuis 40 ans. " Pour participer au prix national, il a fallu monter un dossier complet en reprenant tout le travail effectué dans le jardin, la production d’écrits sur le jardin, les visites, les expériences, notamment en sciences, les récoltes et les recettes proposées en classe. Un seul dossier a été retenu dans notre département. Ce jardin a demandé beaucoup de travail et d’investissement, mais au fur et à mesure, de plus en plus de parents et de grands-parents se sont impliqués ainsi que des partenaires comme la Mairie de Bernouville et des jardineries " : explique M. Gorrity, enseignant de la classe de CM2 à Bernouville.


    Au niveau national le concours des écoles fleuries est le premier concours de l’Education Nationale avec plus de 70 000 élèves participants dans toute la France. Les travaux des élèves sont valorisés à tous les niveaux. 105 dossiers ont été primés à Paris, représentant 17 000 élèves. Ils valorisent ainsi l’apprentissage par le jardinage qui permet d’agir sur le cadre de vie, l’environnement, le développement durable, l’écocitoyenneté…

    Créé depuis plusieurs années dans un coin de pelouse de la cour, le jardin produit maintenant à la belle saison des petits trésors de culture avec un potager, des plantes aromatiques, quelques arbres fruitiers, des fleurs...Nous y trouvons aussi des hôtels à insectes mais aussi des fleurs pour attirer les abeilles afin que les élèves puissent les observer. C’est toute la suite de ce travail qui est aussi récompensée, puisque le sujet est traité dans de nombreuses disciplines scolaires avec un accent mis sur le développement durable et la biodiversité ainsi que sur la coopération. De plus, les enfants ont aussi appris à cuisiner des soupes et à préparer des tisanes à partir de plantes aromatiques !
    Une journée à Paris

    Le mercredi 23 mars a eu lieu au Lycée Louis-Legrand à Paris, la cérémonie officielle de remise des prix du concours national des écoles fleuries 2015. M. Gorrity, professeur des écoles et sa classe, accompagnés de 5 parents d’élèves se sont rendus à Paris. Après une balade dans le Vème arrondissement et le long de la Seine en matinée, la classe a été reçue dans les locaux du prestigieux lycée Louis-rand, école à la renommée internationale située à deux pas de la Sorbonne et du Panthéon.
    Le concours comprend plusieurs prix, un prix d’excellence et un prix d’honneur remis chacun à une seule école, un premier prix national remis à une quinzaine d’écoles et le prix des premiers jardiniers pour une quinzaine d’écoles. Les élèves ont reçu un diplôme ainsi que des livres sur le jardin en présence de Daniel Foulon, Président de la fédération des délégués départementaux de l’Éducation nationale (DDEN) , d’Eric Weill, Président de l’OCCE et enfin du secrétaire d’Etat du Ministère de l’Education nationale.

    D’après Daniel Foulon , "la philosophie de ce concours est tout simplement de proposer une éducation à la citoyenneté et à l’environnement à travers des activités de jardinage. Il y a un réel but pédagogique qui prend la forme d’un concours mais la démarche va au-delà d’une récompense, elle doit perdurer toute l’année”. Une approche partagée évidemment par son homologue de l’OCCE, Eric Weill qui insiste pour sa part sur la dimension coopérative : “C’est une dimension cruciale dans la démarche : l’idée est l’apprentissage de la coopération par le biais du jardinage et le fleurissement de son école. Une démarche qui est examinée de près par les jurys qui regardent l’esthétique mais aussi cette coopération entre élèves ou encore au-delà de l’école, avec des associations."

    Un grand merci à l’OCCE de l’Eure, la Mairie de Bernouville et toutes les familles qui ont permis le financement du transport à Paris (800 euros), Mme Mysliva, Amandine qui ont permis la réalisation du dossier, DD, l’employé communal qui nous prête ses outils et qui entretient aussi notre jardin et enfin à M. Audiguier, le conducteur de notre car qui a permis aux élèves de mieux connaître la ville de Paris et ses monuments.


    Quelle belle journée dans la capitale et que de souvenirs à partager à notre retour !

    Cet article a été rédigé par M Gorrity.